AUDIO POETRY
NANNI BALESTRINI
 


> Dall’audiolibro Milleunaparole per musica (DeriveApprodi, Roma, 2007) <

 

 

1) Le poisson ardent – 1991  ( ascolta il file mp3 )

 

Nanni Balestrini: testo e voce

Esther Roth: musica ed esecuzione

 

Registrazione: Gontenschwil 2006. Prima esecuzione al Festival Milanopoesia 1991 e al Festival musicale di Lucerna 1992.

 

 

2) Le milleuna - Pièce per danza di Valeria Magli - 1978   ( ascolta il file mp3 )

 

Nanni Balestrini: testo

Demetrio Stratos: voce

 

Registrazione per lo spettacolo di Valeria Magli al Teatro Out Off di Milano, 1979.  

Cd: Cramps Records 1990.

 

******

 

Le poisson ardent

 

agréable et pénétrante

à la fois terme et but

à plat ventre

après la tourmente glacée

 

attiré par des artifices

avance lentement

au fond du trou

bandes du printemps

 

bruit qui s’annonce

brûle les étapes

cache entre ses écailles

change de couleur

 

coule dans les veines

dans l’espace visuel

d’arrière en avant

déchirure de lécorche

 

délicates ébauches

déplacement du corps

dépouillé de sa peau

derrière l’écran

 

devient simultanéité

d’un mouvement continu

écartement des côtés

écorche les mots

 

engendrée par le déplacement

en passant à travers

entame superficiellement

entre deux surfaces

 

figures dans l’espace

glissent dans les mains

inondent tout l’espace

jambe allongée

 

jetant sur le papier

la blessure en entamant

la coupe rouge vif

laisserait un vide

 

la peau déchirée

la scène change

la touche délicate

l’autre un peu replié

 

le bruit s’approche

l’écorce terrestre

le dessein des veines

lentement s’écoule

 

les boutons éclosent

les côtes tourmentées

les lignes du corps

l’espace courbe

 

les phrases successives

les vagues se heurtent

longues vagues courbes

lumière noire

 

lumineuse au parfum suave

mouvements irréguliers

nostalgique après

nourricière de délicates

 

les mots s’arrêtent

ouverture irrégulière

parcourue de mouvements

par une impulsion donnée

 

pas une fìn mais une étape

perdre ses couleurs

pour que naisse sous ses doigts

puis le froid viendra

 

que l’on veut éclatant

qui attire le regard

qui brûle sans se consummer

qui creuse les yeux

 

qui glisse sur le terrain

qui sépare les lignes

qui s’offre au regard

qui traverse la scène

 

rapproche ses lèvres

retient la lumière

sans halte sans interruption

s’approche lentement

 

sans plus de bruit

se déplace d’un mouvement

se fraye un passage

se heurte violemment

 

se projette dans l’espace

se rendent visibles

se succedent sans interruption

si l’on arrète les yeux

 

suivant le dessin

superficiellement la peau

sur papier vide

touche le fond

 

touches de lurnière

trace une fìgure

trempe ses lèvres

une jambe étendue

 

un mot qui retient

un rouge qui coule

un trou profond

un toucher délicat

 

variation uniforme

ventre éclaté

violente agitation

visible de l’écran

 

 

 

***

 

 

Le milleuna

 

sai di

salata

saliva

saltandola

 

sangue dal

sanguinosa

saturata

saziare

 

scaldandole

scambiandosi

scende la

schiuse le

 

schiuma

sciogliere

scivola dentro

scivola via

 

scivolosa

scoprire

segnandola

sei entrata

 

sempre meno

sempre più

sensibile

sentendola

 

sentendosi

sente le

senza forza

senza le

 

separandole

se ti fa male

se ti muovi

se respiri

 

seta

sete

sfinendosi

sfìorare

 

sgusciando

si appoggia sul

si apre

si arresta

 

si schiude

si contrae

si curva

si gira

 

silenziose

si riempie

si schiude

slacciata

 

slargando

smarrita

smuove

sobbalza

 

soffice

sognando

soggiaci

solletica

 

sollevandola

solo con

solo nel

soltanto

 

sommessa

sommersa

sospesa al

sospinta

 

sospirando

sospiri

sottile

sotto il peso

 

sotto le mani

sotto vibrando

spaccata

spalle in

 

spasimare

spingendo

spinta verso

sporgendola

 

spossata

spremendo

staccatasi

stanca

 

standoci dentro

stando ferma

strappandola

stremata

 

stretta

stringendo

strisciare

strizzando

 

successiva

succhiando

sudate

sugli occhi

 

sulla pelle

sul ventre

supina

svanire

 

svegliandosi

svelta nel

svestita

svuota la

 

 

 




Scarica in formato pdf  


 
Sommario
Audio Poetry

Il contatore dei visitatori Shiny Stat è attivo da dicembre 2006